//Cette image peut améliorer les chances de succès d’un essai clinique

Cette image peut améliorer les chances de succès d’un essai clinique

Cette image peut améliorer les chances de succès d'un essai clinique

Désormais, cette image n’est plus seulement une jolie illustration scientifique. C’est aussi un outil de médecine de précision qui peut améliorer les chances de succès de thérapies innovantes contre le cancer et permettre ainsi de changer la vie de milliers de patients.

Je rencontre régulièrement des personnes qui voient toute la beauté des images que nous produisons chez HISTALIM – CERBA RESEARCH, sans pour autant comprendre l’immense espoir que ces images représentent pour vaincre le cancer. J’ai souhaité aujourd’hui expliquer à toutes celles et ceux qui sont autour de moi que l’émotion qu’ils ressentent face à l’esthétique incroyable de ces images n’est rien en comparaison de celle que nous pouvons ressentir en prenant conscience du progrès scientifique et médical qu’elles représentent.

Cette image, réalisée au moyen d’immunohistochimie multiplexe, permet de visualiser et de quantifier les interactions entre les réactions immunitaires qui gravitent autour des tumeurs cancéreuses. Les marqueurs CD3 (lymphocytes T) et CD8 (lymphocytes T cytotoxiques) à proximité ou infiltrés dans la tumeur indiquent l’activité immunitaire relative à la tumeur. Cependant, cette activité est stoppée par des Checkpoints inhibiteurs, tels que PD-L1 et son liguant PD1.

Aujourd’hui de nombreuses stratégies thérapeutiques qui ont fait leur preuves ou en cours d’évaluation ciblent le Checkpoint inhibiteur PD-L1 pour permettre au système immunitaire de libérer son action naturelle contre la tumeur. On peut considérer PD-L1 comme un feu rouge qui resterait continuellement bloqué et créerait un embouteillage anormal pour le système immunitaire l’empêchant d’intervenir contre la tumeur : la thérapie anti-PD-L1 fait disparaitre le feu rouge et libère le trafic immunitaire.

Pour optimiser les chances de succès des essais cliniques et mieux identifier les facteurs de réussite d’une thérapie anti-PD-L1, HISTALIM – CERBA RESEARCH propose, au moyen de cette image, de quantifier précisément l’expression de CD8, CD3, PD1 et PD-L1. Visualiser, mais également quantifier l’expression combinée de ces marqueurs à proximité de la tumeur permet un suivi individualisé des patients qui reçoivent une thérapie anti-PD-L1.

Malheureusement, les stratégies anti-PD-L1 ont leurs limites : elles ne fonctionnent que partiellement. En effet, d’autres Checkpoints inhibiteurs, CTLA4, TIGIT, SIRPalpha, TIM3, Lag3… sont autant de barrières, ralentisseurs, de stops, de sens-interdits… qui rendent la circulation immunitaire impossible. Pour remédier à cela, aujourd’hui, de nombreuses Biotech lancent des stratégies basées sur une combinaison de Checkpoints Inhibiteurs.

Là encore, pour mieux analyser les résultats de ces essais cliniques, les directeurs d’essais cliniques ont besoin de données fiables et complètes : Ils ont besoin d’une vue claire de la situation pour chaque patient faisant figurer l’état du trafic, et la cause de leurs blocages.

Sur l’image que vous voyez, vous pouvez visualiser l’activité immunitaire, CD8, CD3, le Checkpoint immunitaire PD-L1 avec son ligant PD1, mais également TIGIT qui est un autre check-point inhibiteur potentiellement combiné à PD-L1 dans un essai clinique.

Derrière cette jolie image, les équipes d’HISTALIM – CERBA RESEARCH sont en mesure de mesurer précisément le niveau d’expression combiné de ces marqueurs, permettant de disposer d’un outil précis et puissant pour monitorer les résultats d’essais cliniques en immuno-oncologie.

Cette image n’est donc que la partie émergée de l’iceberg. Elle est belle, c’est vrai, mais elle devrait surtout permettre d’accroitre les chances de succès d’essais cliniques combinant différentes immuno-therapies contre le cancer.

Cet outil de médecine de précision est présenté cette semaine au congrès international de l’AACR à Atlanta. Si vous souhaitez disposer de plus d’informations scientifiques sur ce sujet, contactez moi.

By |2019-04-03T09:08:25+00:00avril 3rd, 2019|Non classé|0 Comments